Actualités

Retour sur Connect : Engagez-vous dans la voie du numérique responsable

Publié le 01/09/2023 - Par pierre-jacques....
Soirée étonnante que celle du 26 juin 2023 où l’Abbaye de l’Épau mise à disposition par le Conseil départemental de la Sarthe, accueillait la dixième édition de Connect. Un rendez-vous annuel pour encourager et aider les entreprises dans leur transition numérique. Mais alors que la mutation n’est pas encore achevée, la manifestation Connect 2023 nous enjoint, ou plutôt nous invite, à nous engager dans la voix du numérique responsable !
 
Le cadre magnifique du dortoir des moines de l’Abbaye de l’Épau est un lieu propice pour l’écoute et Vincent Courboulay, conférencier du jour, sait captiver son auditoire. Ingénieur et maître de conférence en informatique, spécialiste du numérique responsable et membre du comité de transformation écologique des Jeux olympiques Paris 2024, il connaît son sujet et ne cherche pas à ménager le public. Il faut dire que les faits sont têtus. "À titre individuel, un Français émet dix tonnes de gaz à effet de serre (GES)… mais dans l’état actuel, la planète n'est capable d’en absorber que deux par personne !"
 
"Il y a une injonction au développement durable en permanence, mais depuis 1994 est arrivé le numérique avec une courbe exponentielle d’utilisateurs et d’utilisations possibles : TV, montres, ordinateurs, téléphones, réfrigérateurs, voitures, il y 40 milliards d’objets connectés qui peuplent cet univers numérique ; le contexte se traduit donc par une injonction à la transition numérique, poursuit le conférencier. Derrière ce numérique, on est sur une empreinte de 4 % des émissions de GES. Et cela ne cesse de progresser…"
 
Stanislas Gruau, DG d'Explora Project et Chloé Rossignol, DG de Wetradelocal. © David Vincenot"Il y a les impacts environnementaux, mais il y a aussi les impacts sociaux et économiques. Je n’ai jamais eu écho d’une technologie qui bouleverse si vite et si fort plein de secteurs d’activité. Le numérique est en train de faire muter des dizaines de métiers différents. Il y aura une vraie problématique sociale sur nos territoires très vite."
 
Le constat posé sans concessions, Vincent Courboulay n’est pas pour autant défaitiste et ne voit pas dans le numérique le mal absolu. "Nous pouvons utiliser le numérique pour réduire notre empreinte environnementale, mais nous devons avoir le courage d’interdire les usages qui sont inacceptables." (…)
 
"On donne toujours des raisons pour dire que l’on ne peut pas réduire le numérique : mais si l’on regarde en arrière, il y a des choses qui étaient impossibles : le vote des femmes, l’abolition de la peine de mort, l’interdiction de fumer dans les lieux publics, donc le numérique responsable, c’est aussi possible, martèle-t-il. Il peut devenir une trajectoire de votre start-up, de votre département, de votre région. "
 
Des témoignages exemplaires et revigorants
 
Fort heureusement, la programmation allait apporter une touche d’optimisme grâce à deux témoignages enthousiastes. Un ancien trader reconverti dans le tourisme éco responsable, forcément ça interroge. Stanislas Gruau, co-fondateur et directeur général d’Explora Project, s’est intéressé au marché du tourisme : 10 % des GES pour le loisir… "C’est un secteur qui a énormément d’intermédiaires avec des marges très faibles pour chaque acteur (entre 8 et 14 points de marge). Un secteur qui marche bien sur les réseaux sociaux avec un coût d’acquisition client très élevé car la concurrence est féroce. Dans le domaine du tourisme, il n’existe aucun acteur qui explique qu’un tourisme de proximité est tout simplement possible." 
 
"En 2019, avec mon associé qui avait déjà l’expérience du tourisme traditionnel, on a créé la première agence de voyages à mission : devenir l’acteur engagé du tourisme d’aventure qui offre au plus grand nombre l’expérience d’un voyage à la fois positif pour l’homme et pour l’environnement, commente Stanislas Gruau. Aujourd’hui, Explora, c’est 30 salariés basés à Annecy ; on fait partir 6 000 personnes par an dans 1 200 aventures aux quatre coins de l’Europe et 250 000 membres qui sont inscrits sur la plateforme. Avoir de l’impact, ce n’est pas forcément avoir un gros business. Cela nécessite de repenser ce que l’on fait et de le mettre en face des besoins primaires de la planète. "
 
Le numérique au secours du local
 
Le second témoignage de la soirée abordait la question du commerce local. Co-fondatrice et directrice générale de Wetradelocal.io/Fleurs d’Ici, présidente de la French tech Le Mans, Chloé Rossignol cherche des réponses à une question cruciale : "Aujourd’hui, c’est plus rentable de faire venir des produits de très loin que de les faire venir de 50 ou 100 km.
 
Comment fait-on pour que ça devienne plus rentable pour tous les acteurs de la chaîne de valeur de fonctionner en circuit court plutôt qu’en circuit long ? Le circuit long fait la part belle aux grandes quantités. C’est de la centralisation, de la massification, plus on transporte en grande quantité sur de longues distances entre de gros acteurs, plus le système est rentable. Le commerce local, c’est le contraire, de petits acteurs, de petites distances, de petites quantités. Si 90 % des consommateurs disent qu’ils voudraient acheter du local, comment ça se fait que ça n’existe pas ? Ce que l’on fait de très concret, c’est que l’on connecte les producteurs, les artisans fleuristes avec les consommateurs, explique Chloé Rossignol.
 
"C’est intéressant, car si cela marche sur la fleur qui est un produit frais et fragile, cela doit pouvoir fonctionner sur d’autres produits. L’idée, c’est donc de pouvoir appliquer ces nouveaux modèles économiques et techniques à d’autres filières et notamment alimentaires."
 
Tour à tour inquiétantes, passionnantes, enthousiasmantes, les interventions de ce Connect 2023 auront permis d’informer et de donner des pistes d’action. La conclusion de Vincent Courboulay ramenait chacun face à son défi : "Parlement européen, États, entreprises, territoires, particuliers… chacun doit jouer un rôle. C’est la responsabilité de tous les acteurs de coordonner leurs forces et celle de chacun de prendre la décision pour ce qui le concerne."
 
Contact :
Ruche numérique CCI
au 02 43 21 00 01 ou contact@ruchenumerique.fr

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI le Mans Sarthe vous propose les produits suivants :

Flash' diag Cybersécurité
Flash' diag Cybersécurité

Faites le point sur vos connaissances et pratiques de la cybersécurité. Identifiez les principales pistes de progrès.

Flash'diag numérique
Flash'diag numérique

Faites le point sur vos usages du numérique et identifiez les principales pistes de progrès.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Recommander à un ami loader